Édito

L’animation française solidaire dans la crise sanitaire

Alors que la production audiovisuelle a été immédiatement mise à l’arrêt par l’épidémie, la grande majorité des studios d’animation peut poursuivre la fabrication de ses séries, parfois même de ses long-métrages. L’entreprise de relocalisation amorcée il y a plus de dix ans par les producteurs français avec le soutien des pouvoirs publics a permis de faciliter la poursuite de l’activité en télétravail. Ceux qui ont été contraints à un arrêt plus brutal (en raison de problématiques de débit internet chez les salariés, de sécurité, …) ont cherché au fil des semaines les moyens de remettre progressivement en route leur activité.

Toutefois, la pandémie entraîne des retards de livraison et des surcoûts liés notamment à une baisse de la productivité dans un contexte de télétravail, aux difficultés d’enregistrement des voix et aux mesures de sécurité sanitaire pour protéger les équipes. Mais le plus dur est à venir : la chute des recettes publicitaires entrainera mécaniquement une baisse des obligations des chaînes françaises. Si la réduction annoncée de 30% du chiffre d’affaire s’avérait, la production d’animation pourrait reculer de 15% en 2021. Du jamais vu ! A cette rétraction du marché intérieur, s’ajoute le tarissement des financements internationaux alors que l’animation française doit trouver entre un tiers et la moitié du budget de ses œuvres à l’étranger.

La nécessité d’une relance forte est donc nécessaire. La transposition de la directive SMA d’ici la fin de l’année est la priorité des priorités. Au 1er janvier prochain, les Netflix, Disney+, Amazon Prime Vidéo ainsi que les chaînes jeunesses linéaires des groupes américains Turner et Viacom, doivent contribuer à la relance de l’industrie audiovisuelle et cinématographique française.

Le renflouement du CNC, dont les recettes sont minées par la fermeture des salles et la baisse du chiffre d’affaires des TV privées, est également urgent. C’est un partenaire essentiel pour l’animation française. Son dispositif, combinée à une revalorisation des crédits d’impôts, sera déterminante pour maintenir l’emploi sur le territoire français qui a progressé de 60% depuis 2015. Le service public, plus que jamais, a un rôle majeur à jouer. Son utilité publique est une nouvelle fois démontrée pendant cette crise. France 4, la chaîne des enfants, condamnée à disparaître le 9 août, a démontré sa capacité à offrir une offre à la fois ludique et éducative, devenant la première école de France pendant la période de confinement. Depuis l’annonce surprise de juin 2018, le SPFA se bat sans relâche pour maintenir une chaîne jeunesse publique sans publicité, accessible gratuitement à tous les français, avec le soutien des auteurs (SACD, Guilde, AGRAF) et des associations de défense de l’enfance (COFRADE). Jamais la fracture numérique n’est apparue aussi évidente.

Le Président de la République a annoncé qu’un certain nombre de sujets et de décisions devaient être revus à la lumière de la crise actuelle. Nous attendons des engagements clairs du gouvernement pour préserver l’avenir d’une filière d’excellence qui emploie plus de 7000 talents répartis sur l’ensemble de notre territoire et qui contribue au rayonnement de la création française partout dans le monde. Pour aider notre pays à surmonter la crise sanitaire en mobilisant nos entreprises, les producteurs d’animation se dotent d’un site pour partager toutes les informations utiles à la prévention des risques et soutiennent, par leurs dons, le collectif #Protège ton soignant qui a fait preuve d’une grande agilité et générosité dans son aide au personnel médical.

Alors que la période de sortie du confinement s’amorce, les producteurs et studios d’animation ont travaillé à un document de reprise de l’activité dans le cadre de la crise pandémique du COVID-19 pour aider les entreprises de la filière à conduire leur évaluation du risque, adapter leur organisation et mettre en place les mesures de prévention pour protéger leurs salariés. Ils sont heureux de le partager au travers de ce site ouvert à toutes et à tous !


Productions en cours

Aperçu de l'activité des studios et de la diversité des créations :

PriZOOners
Le Petit Nicolas - Tous en vacances
Toc-Toc
Traces
Manger Bouger Dormir
Mush-Mush and the Mushables
Le tour du monde en 80 jours
Unicorn Wars
Moka's Fabulous Adventures
Le Sommet des dieux
Tobie Lolness
Pompon Ours
Petit Vampire
Les Cahiers d'Esther
Oscar et Malika toujours en retard
Maman pleut des cordes
L’Agence Galactique
Kid Lucky
Miraculous Ladybug
De Gaulle à la plage
Eli
Gigantosaurus
Disco Dragon
Les aventures de Pil
Simon - Saison 3
Imago
Paf le chien, saison 2

Courriers & communiqués

Décret SMAD : les bases d’un partenariat équilibré entre l’audiovisuel français et les plateformes

"Après le projet d’ordonnance, le Conseil supérieur de l’audiovisuel est désormais saisi par le gouvernement du projet de décret relatif aux services de médias audiovisuels à la demande permettant de mettre en œuvre la transposition tant attendue de la directive SMA.

AnimFrance et l’USPA ont cherché tout au long de son processus d’élaboration conduit par la DGMIC et le CNC à prendre en compte le modèle économique de ces acteurs et de leur dimension mondiale, tout en préservant les fondamentaux de la régulation française.

Au final, le projet de décret fixe les conditions d’un partenariat équilibré avec les services de vidéo à la demande par abonnement."

Ci-dessous téléchargez le communiqué d'AnimFrance et de l'Uspa, du 22 décembre 2020

Animation française : l'emploi à son plus haut niveau en 2019

Après plusieurs années de forte croissance, l’animation française entame une stabilisation, au plus haut niveau, de ses principaux indicateurs d’emploi, selon les chiffres dévoilés ce jour par Audiens à l’occasion des Rencontres Animation Formation organisées par Magelis.

Netflix, apôtre de la décroissance !

« ...Grand gagnant du confinement, avec une augmentation spectaculaire de ses abonnés, Netflix propose ni plus ni moins de déconnecter l’investissement dans les œuvres françaises de la croissance de son chiffre d’affaires réalisé sur le territoire national et de maintenir l’investissement dans la production audiovisuelle et cinématographique française à son montant total actuel en le répartissant entre les nouveaux entrants et les éditeurs historiques. »

Ci-dessous téléchargez le communiqué d'AnimFrance et de l'Uspa, du 15 septembre 2020

AnimFrance et USPA : Madame la ministre, il y a urgence !

"Les producteurs d’animation, de documentaire, de fiction et de spectacle vivant, rassemblés au sein d’AnimFrance et de l’USPA félicitent Roselyne Bachelot pour sa nomination à la tête du ministère de la Culture et lui souhaitent de pleinement réussir dans cette nouvelle mission. L’expérience de Roselyne Bachelot et sa détermination seront particulièrement précieuses alors que l’ensemble du secteur culturel traverse une crise sanitaire, désormais doublée d’une crise économique, sans précédent. (...)"

AnimFrance et l'Uspa, 7 juillet 2020


Actualités

Annecy 2020 : une édition online inédite et réussie, l'Animation française toujours au plus haut !

Annecy 2020 : une édition online inédite et réussie, l'Animation française toujours au plus haut !

Pour la troisième année consécutive, le Cristal du long métrage consacre un film français : après Funan en 2018, J’ai perdu mon corps en 2019, c’est au tour de Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary de remporter la plus haute distinction internationale 2020 !
 
AnimFrance adresse ses plus chaleureuses félicitations à ses adhérents qui remportent 5 prix : 2 Minutes, Autour de Minuit, Folimage, Xilam Animation, et salue l’ensemble des lauréats qui, cette année encore, portent très haut les couleurs de l’animation française.
 
Ces prestigieuses distinctions honorent la vitalité et la diversité de tout le secteur, fleuron des industries créatives françaises.
 
Cristal du long métrage
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary,
De Rémi Chayé (France-Danemark) 
Production :  Maybe Movies, Norlum, 2 Minutes, France 3 Cinéma.
Sortie le 14 octobre 2020
 
Courts métrages
Prix du jury
Homeless Home
D'Alberto Vázquez (France-Espagne)
Production :  Autour De Minuit, Uniko Estudio Creativo
 
Mention du Jury
Genius Loci 
D’Adrien Merigeau (France)
Production : Kazak Productions, Folimage.
(ex aequo avec Freeze Frame de Soetkin Verstegen
Akademie Schloss Solitude, Belgique)

Cristal pour une production TV
L’odyssée de Choum
De Julien Bisaro
(France-Belgique)
Production : Picolo Pictures, Bardaf ! Productions
 
Œuvres VR
Cristal de la meilleure œuvre VR
Minimum Mass 
De Raqi Syed, Areito Echevarria
Production : Like Amber, Floréal Flims (Nouvelle-Zélande- France)

Mention spéciale du Jury
Battlescar – Punk Was Invented by Girls 
De Martin Allais, Nicolas Casavecchia
Production : Atlas V, Albyon, 1st Avenue Machine, Ryot, Arte France (France – États-Unis)
 
Les prix spéciaux
Prix Festivals Connexion – Auvergne-Rhône-Alpes
Empty Places 
De Geoffroy de Crécy (France)
Production : Autour de minuit
 
Prix André-Martin pour un long métrage français
J'ai perdu mon corps 
De Jérémy Clapin (France)
Production : Xilam Animation 
 
Prix André-Martin pour un court métrage français
Rivages 
De Sophie Racine (France)
Production : Am Stram Gram

Palmarès complet ici !
 

mardi 23 Juin 2020

#AnimFrance est le nouveau nom du SPFA dévoilé à l'occasion du MIFA 2020



#LesRAFenDirect, le mercredi 9 décembre à 15h

Accédez au direct mercredi à 15h en cliquant sur le player. 

Les Rencontres Animation Formation d’Angoulême sont organisées par le Pôle Image Magelis avec le soutien du CNC, d'AnimFrance, de la CPNEF Audiovisuel, de l’AFDAS, d'AUDIENS et de la FICAM.

Chaque année les RAF permettent de confronter la richesse de l’offre pédagogique et la diversité des pratiques professionnelles, de faire le point sur la situation de l’emploi, ainsi que sur les évolutions techniques et organisationnelles.

Pour participer au Chat en direct cliquez ici 

Télécharger l'étude 2020 de l'Emploi dans la production de films d'animation 

Télécharger l'étude 2020 du Marché de l'animation 


#BlinkBlank, la revue du film d'animation

#BlinkBlank, la revue du film d'animation

N°2, octobre 2020, disponible ! Pour le commander c'est par ici


#Respect #StopStéréotypesSexistes

#Respect #StopStéréotypesSexistes

à partir de janvier 2021

“Chouette, pas chouette ! ”, une série d’animation

à destination des enfants de 4 à 6 ans

pour déconstruire les stéréotypes sexistes

diffusée sur toutes les grandes chaînes de télévision

à partir de janvier 2021

Produite par 2 Minutes en coproduction avec Gaumont, “Chouette, pas chouette !”, est une série de 16 programmes courts animés diffusés à partir de janvier 2021, et tout au long de l’année, dans les programmes jeunesse des plus grandes chaînes de télévision : TF1, France Télévisions, Piwi+ (Groupe CANAL+), Gulli (Groupe M6), Disney Channel & Disney Junior (groupe The Walt Disney Company), Nickelodeon Junior et sur l’application ludo-éducative Bayam , acteurs réunis pour sensibiliser les plus jeunes enfants à la lutte contre le sexisme et au respect de la différence.


#RaconteMoiLesGestesBarrières


#GestesBarrières


#GestesBarrières


#SauvonsFrance4 #Spfa #Sacd #Cofrade (Conseil français des associations pour les Droits de l'Enfant)

Télécharger le courrier du 21 avril 2020, pour le maintien de France 4, adressé au Premier ministre. 


#SauvonsFrance4 #Culture #Pjlaudiovisuel

#SauvonsFrance4 #Culture #Pjlaudiovisuel

#SauvonsFrance4


#AnimationRéformeCésar

Lire et signer la lettre ouverte.

Nous soutenons le collectif
#ProtegeTonSoignant

AnimFrance

 

AnimFrance est le nouveau nom du SPFA, dévoilé à l'occasion du MIFA 2020

Fondée en 1988 pour représenter les producteurs pionniers de l’Animation sur le territoire, cette organisation professionnelle fédère aujourd’hui plus de 60 sociétés de production et studios d’Animation dont les créations rayonnent à travers le monde.

Contacts - équipe permanente

Stéphane Le Bars
Délégué général s.lebars@animfrance.fr

François Caillé
Délégué aux affaires sociales

Amandine Grasso
Administration a.grasso@animfrance.fr

Catherine Lebailly
Déléguée aux affaires juridiques

Anne-Sarah Zaïdi
Evénements & relations adhérents as.zaidi@animfrance.fr

Conseil d’administration

Philippe Alessandri, Watch Next Media
Président

Natalie Altmann, Media Valley

Jacques Bled, Illumination Mac Guff
Président du collège Cinéma

Damien Brunner, Folivari

Clément Calvet, Superprod
Vice-président du collège Cinéma

Katell France, Studio 100 Animation
Vice-présidente du collège Télévision et Digital

Perrine Gauthier, La Cabane Productions

Samuel Kaminka, Samka Productions
Président du collège Télévision et Digital

Corinne Kouper, TeamTO

Roch Lener, Millimages

David Michel, Cottonwood Media

Marc du Pontavice, Xilam

Ivan Rouveure, Les Armateurs

Nicolas Schmerkin, Autour de Minuit

Pierre Sissmann, Cyber Group Studios

Les adhérents du SPFA

2 Minutes • Aluma Productions / Tchack • Ankama Animations • Apaches • Autour de Minuit • Bayard Jeunesse Animation • Caribara Annecy • Ciel de Paris • Circus • Citia • Cottonwood Media • Cross River Productions • Cube Creative Productions • Cyber Group Studios • Dandelooo • Dargaud Media / Ellipsanime Productions / Dupuis Editions & Audiovisuel / Les Cartooneurs Associés • Easy Peasy Entertainment • Folimage • Folivari • Fortiche Production • Frog Box • Gaumont Animation • GO-N Productions • Hari Productions • Illumination Mac Guff • Je Suis Bien Content • Julianne Films • La Cabane Productions • La Chouette Compagnie • La Station Animation • Label Anim • Les Armateurs • Les Films du Nord • Les Productions Taranis • Magelis • Malil’art productions • Maybe Movies • Media Valley • Method Animation • MIAM ! animation • Millimages • Mondo TV France • Monello Productions • Moving Puppet • Oscar B Studio • PM SA • Procidis • Safari De Ville • Samka Productions • Studio 100 animation • Studio Redfrog • Supamonks • Superprod • Tant Mieux Prod • TAT Productions • TeamTO • Technicolor Animation Productions • Ubisoft motion pictures rabbids • Watch Next Media • Xilam Animation • Zodiak Kids Studio France